Projection "Les Oiseaux d’Anatole" - Ciné 104 - Pantin - 19 Juin 2019

PROJECTION
dans le cadre de « Partages documentaires » soutenu par la CINEMATHEQUE DU DOCUMENTAIRE

Périphérie propose une programmation pour le réseau des cinémas indépendants de la Seine-Saint-Denis

LES OISEAUX D’ANATOLE

Film documentaire réalisé par le personnel de la crèche départementale Anatole France à Bagnolet dans le cadre des Observatoires Documentaires.
2018 / 55’ / Périphérie

Séance suivie d’un débat en présence de Maya Gratier, professeure de psychologie du développement, animé par Philippe Troyon, Emilie Desruelle et Marlène Laubier, directrice de la crèche Anatole France.

En partenariat avec la Cinémathèque du Documentaire


VOIR > Bande Annonce « Les oiseaux d’Anatole »

VOIR > La démarche de l’Observatoire documentaire d’Anatole France


LA SOIREE

Très belle soirée avec de nombreux spectateurs [70 spectateurs].

Soirée - conversation animée par Emilie Desruelle [Ciné 104] - Maya Gratier [chercheuse] - Marlène Laubier [directrice de la crèche Anatole France] - Philippe Troyon [Responsable des Observatoires Documentaires]. Projectionniste : Moise Sanchez

Merci à toutes celles et ceux venus de divers horizons : auxiliaire de l’hôpital Robert Debré - Responsables de la petite enfance [département de la Seine-Saint-Denis et Ville de Pantin] - Directrices de PMI et de Créches - Habitants de Pantin ...
Merci au Ciné 104 et Anne Huet !


RESUMÉ

Ce film collectif retrace le quotidien et l’intérêt que porte l’équipe à la qualité d’accueil du jeune enfant à travers la communication. A la fois objet et support de travail, la parole adressée à l’enfant et son impact, sont dans ce film étayés par la contribution de chercheurs.

Cette expérience témoigne des interactions riches entre le professionnel et l’enfant, quelque chose se tisse entre eux, par des regards, des gestes, des sourires puis des mots : le bébé nous montre qu’il veut apprendre, être compris et comprendre.


PDF - 5.1 Mo

Périphérie et Imaginem, deux associations liées au cinéma documentaire et au langage des images, mènent plusieurs Observatoires Documentaires sur une durée moyenne de trois ans, dans divers lieux de travail. Cela consiste à initier les personnels au cinéma documentaire. Ils se filment eux-mêmes dans leurs actes et leurs paroles pour réfléchir collectivement à leur pratique et à leur fonctionnement.