La flache [le film]

La Flache


LA FLACHE - un film de Philippe Troyon

- FLACHE n.f (du latin flaccus). Endroit d’un tronc d’arbre où l’écorce est enlevée et le bois mis à nu.


... et avec Gilbert Vahé (le vrai chef-jardinier de la Maison Claude Monet - Giverny)


FEUILLE DE SALLE

Résumé :
A Giverny, dans les jardins de Claude Monet, le jardinier, amoureux des fleurs et des arbres, est pris dans les tourmentes de l’obsession : une fleur impossible…

[cette métaflore est destinée à Fabienne C., comme le reflet de l’eau]

Les rôles :

André Wilms Gilbert, le chef-jardinier
Danyboon L’Abeille, le jardinier
Sophie Duez Susan, la peintre
Etienne Draber Monsieur Bourlemon
Ambre Foulquier L’aide-soignante
Christelle Guyot Fabienne, le fille à vélo

Les techniciens :
(les principaux)

Catherine Baron 1ère Assistante-réalisatrice
Philippe Petter Directeur de la photographie
Stéphane Kayler Ingénieur du son
Isabelle Devinck Chef-monteuse
Daniel Salmon Chef-machiniste (et le peintre)
Jean-Jacques Privat Chef-éléctricien
Jean Holtzmann Mixeur

Remerciement spécial :

ce film n’aurait pas pu se faire sans mes amis de toujours qui ont tant donné pour la Culture en France [Conservateurs du Château de Versailles - Conservateurs de la Maison de Claude Monet et de ses jardins à Giverny]

à mon ami d’enfance Henrik Schlubach
à ses parents : Florence et Gérald Van der Kemp (Fondation Claude Monet)
à sa soeur : Barbara de Portago (Versailles Foundation)
à leur ami fidèle, chef jardinier : Gilbert Vahé

à mon inspiratrice, Fabienne Corona

à mon ami, Alain Le Henry
à mon ami, Bernard Revon
à mon ami, Gilbert de Goldschmit
à mon ami, Dominique Ambiel
à mon ami, Philippe Le Guay
à mon ami, Alexandre Joulia

à mon ami Michel Méru

Merci à Annie et Claude Miller pour le prêt de leur salle de montage 35mm.

Toutes celles et ceux qui ont contribué à la beauté de ce film :
Thierry Michaud (décors et accessoires), Emmanuel Michaud (l’ami), Biscotte (costumes et bout en train), Bertrand Pras (deuxième assistant ), Gaelle Thibault (maquilleuse), Christine Gallizia (scripte), Alexis, Dominique, Vincent, Jean-Yves, Jean-Marc, Véronique, Eric ... les figurants merveilleux hanitants de Giverny, les jardiniers ... j’en oublie c’est terrible, mais mon coeur est ma mémoire ...

Production :

Périphérie Production
Imaginem

Avec l’aide de :

ARCA Haute-Normandie
La Fondation Claude Monet
La Société Home Parfum Paris
Le Pôle Européen de Sécurité CNPP Vernon
Madeleine Films
Hôpital de Vernon

Fiche technique :
Durée : 16 minutes
Format : 35 mm / 1,85
Date : 1995

Parcours :
Festivals : Clermont-FerrandMontecatini Italie (prix de poésie) – Murs Cinambule (prix du scénario) – Vendôme – Festival de Paris …
Diffusion FR3 : « Fenêtre sur court » [plateau + diffusion du film]
France Culture : « Correspondances » de Francsca Piolot (émission francophone (Belgique - Canada – Suisse – France)
Projections en France (République Paris - MK2 cartes blanches - Théâtre au Cinéma à Bobigny …) et à l’Etranger ( USA – Japon – Iran – Italie Allemagne…)


Merci à Giverny, à Claude Monet !

Merci à cette merveilleuse équipe de copains, acteurs, actrices, techniciens et techniciennes et à mon ami d’enfance Henrick Schlubach, à sa mère Florence Van der Kemp, à Gilbert Vahé, le chef-jardinier, qui nous ont permis de passer d’inoubliables moments, jours et nuits dans la maison et les jardins de Clause Monet.


"Je veux peindre l’air dans lequel se trouve le pont, la maison, le bateau.
La beauté de l’air où ils sont, ce n’est rien d’autre que l’impossible"

Claude Monet


Merci à Vanessa Vérillon, graphiste,pour l’affiche et le petit carnet ...

SITE VANESSA VERILLON >