Philippe Troyon

Philippe Troyon, cinéaste, artisan

> Réalisateur de films documentaires :

VOIR LE SITE : film-documentaire.fr

dont :

Quelle classe, ma classe (France 5) ,Les désorientés (France Ô), On s’fait un film (France 3), L’apprentie et la vie (France 3), Voyages à Venise (France 3), L’antenne est à nous Magazine - 80 épisodes (France 3), Nos vies minuscules(Imaginem ED.), L’écorce du monde(Imaginem ED.).

> Réalisateur de films de fictions court-métrages :

La Flache (France 3) – Errances (France 3) - Pronom (IDHEC).


> Directeur-adjoint de Périphérie, Centre de Création Cinématographique à Montreuil :

Activités : Cinéastes en résidences, Rencontres du cinéma Documentaire, Education à l’image, Mémoire du cinéma documentaire en Seine-Saint-Denis.

> Création d’outils pédagogiques de formation pour les jeunes et les adultes, avec France 5 Education, le Forum des Images, la Femis.

> Concepts « Cellulogrammes », « Observatoires Documentaires », « Cité orientée ». Il mène les ateliers cinéma dans les établissements scolaires dont « La voix, les mots et le corps » avec Joseph Rossetto, principal des collèges Pierre Sémard et Guy Flavien.

Quinze films ont été réalisés dans ce cadre. Il mène également des ateliers de formations pour adultes dans les crèches départementales et dans les organismes d’insertions sociales. Il enseigne dans les écoles de cinéma [FEMIS – CIFAP – CLCF].


> Co-fondateur d’Imaginem à Paris


> Premier Assistant-Réalisateur :

sur de nombreux films longs-métrages dont ceux de : Stellio Lorenzi, Roger Pigaut, Gérard Krawczick, Jean-Louis Lorenzi, Yannick Andréi, Patrice Chéreau. Débuts avec François Truffaut et ses deux scénaristes Claude de Givray et Bernard Revon.

Il a commencé comme assistant-réalisateur des Journaux Télévisés et des Grands Evénementiels à Antenne 2, les Magazines sportifs (Stade 2), les plateaux du Grand Echiquier.

> Co-scénariste de films long-métrages :

« Donnez-moi huit jours de votre vie » et « La vie en rose » avec Bernard Revon (scénariste de « Baisers Volés », « Domicile Conjugal » de François Truffaut) et Claude Sautet, « Le jardin des simples » avec Mariem Hamidat et les conseils d’Alain Le Henry (scénariste de « Regarde les hommes tomber », « Un héros très discret » Jacques Audiard) et Philippe Le Guay (« Le coût de la vie », « Trois Huit », « Alceste à bicyclette »)



> Philosophie et cinéma

Philippe Troyon participe à de nombreuses conférences, propose des interventions autour de son approche cinématographique dans divers lieux et pour divers événements (festivals, rencontres, enseignements universitaires...)

Ateliers Varan avec Marie-Josée Mondzain, Jean-Louis Comolli, Philippe Troyon, Nicolas Frize, Claude Guisard (suite aux événements de 2015)


> Ouvrages :

- « La pratique audiovisuelle en crèches » Ed Imaginem Striana
- « Jusqu’aux rives du monde » (co-auteur) Ed Striana Imaginem
- « Je suis debout, Jacqueline Lerat » [film DVD "L’écorce du monde"]


VOIR AUSSI

Philippe Troyon

https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Troyon

https://philippetroyon.blogspot.com/

http://philtroy.blogspot.com/


Etudes à l’IDHEC (ex Femis) avec ses professeurs Henri Alekan, Nestor Almendros, Edmond Richard, Jacques Maumont (spécialisation : directeur de la photographie) et Jean Douchet, Louis Daquin, Bernard Stora, Jean Eustache, Jérôme Kanappa (spécialisation : réalisation). Etudes d’ingénieur technique aux Gobelins CFT. Formation au Montage à Vidéo Disign.


racines : par Philippe Troyon

Sans doute, ai-je été influencé par l’univers onirique de la musique avec ma mère Jacqueline Troyon, pianiste et organiste, proche d’Olivier Messian : compositeur, organiste, pédagogue, ornithologue. (ici la photo en 1975 à l’église Sainte Trinité à Paris montre Olivier Messian avec ma famille et moi-même) et mon père Michel Troyon, biologiste. Et notre amitié avec la famille du pianiste Samson François.

Sans compter dans la famille lointaine, un peintre pré-impressionniste Constant Troyon qui adorait peindre en extérieur, en particulier les vaches.


Olivier Messian


Samson François


Constant Troyon